Rivière

Vue d'ensemble

Le bassin versant de la rivière du Cap Rouge est occupé par différents milieux qui, chacun à leur façon, ont un impact sur la rivière et ses tributaires.

Le bassin versant de la rivière du Cap Rouge est occupé par différents milieux qui, chacun à leur façon, ont un impact sur la rivière et ses tributaires. D’une superficie de 82 km2 et un cours d’eau principal de 23,5 km de long, trois milieux interagissent avec la rivière : le milieu forestier, en amont du territoire, le milieu agricole, puis le milieu urbain.

Volet forestier

Le mont Bélair est à la source de la rivière.

En amont, on y trouve des ruisseaux qui proviennent de la nappe phréatique. Très peu peuplé, ce secteur a donc un impact plutôt faible sur la qualité de l’eau de la rivière, c’est-à-dire qu’à cette hauteur, l’eau est très peu perturbée par l’action humaine

Volet agricole

Dans la zone agricole du bassin versant, 62 exploitations agricoles inscrites au MAPAQ occupaient en 2008 un territoire potentiellement cultivable de 4 583 hectares.

Les activités principales sont l’élevage et les cultures.

Volet urbain

Le secteur urbain, dans ce texte, comprend le secteur industriel, représenté majoritairement par le Parc industriel François Leclerc, à Saint-Augustin, le secteur commercial de Champigny et la zone résidentielle, soit les habitations du territoire.